Qu’ieu ai vist començada tor
D’una sola pèira bastir
A chada pauc, pujar auçor

« Car j’ai vu une tour commencée
par une seule pierre bâtir,
peu à peu, s’élever en hauteur » 
(Guiraud de Bornelh)
_______________

Ce lexique est un échantillon du vocabulaire occitan auvergnat. Il est réalisé en accompagnement du cours de langue occitane de l'IEO 63. Il est alimenté par le matériel pédagogique du cours, ce matériel étant lui-même élaboré en continu, d'une séance à l'autre. Il sera donc enrichi fréquemment.

La distinction d’un occitan auvergnat est pour l’essentiel justifiée par un choix de regrouper ensemble des parlers occitans partageant certaines évolutions phonétiques considérés comme significatives. L’occitan auvergnat désigne ainsi un sous-ensemble de la langue occitane où apparaissent ces caractéristiques telles que nous allons les préciser plus loin. L’extension géographique de ces caractères ne coïncide pas avec l’Auvergne historique, mais c’est parce que cette Auvergne en constitue une part importante que nous sommes amenés à qualifier « auvergnat » ce sous-ensemble. Si on adopte une définition large, l'occitan de type auvergnat couvre ainsi l'Auvergne proprement dite, sauf le secteur d'Aurillac qui est de dialecte languedocien, il couvre également des territoires de l'ancienne province du Languedoc (Velay occidental, une partie du Vivarais incluant Aubenas), nous en excluons les parties des territoires vellaves et vivarois qui sont de dialecte vivaro-alpin.

Ce périmètre étant ainsi défini, on ne peut pas lui faire coïncider un ensemble lexical propre. Nous devons donc reconnaître qu’un lexique occitan auvergnat reste dans une certaine mesure une création artificielle qui ne doit pas donner l’illusion d’une identité lexicale particulière à la zone considérée. Il faut comprendre ce lexique comme un recueil de vocabulaire présenté dans une écriture qui veut se conformer aux caractéristiques phonétiques majeures. On met ainsi ensemble des mots qui se répartissent parfois sur des aires distinctes, nous en citons ici quelques-uns : feda, oelha « brebis », ceba, onhon « oignon », crompar, achaptar “acheter”,  machòta “chouette”, caion, còche, pòrc « cochon, porc », nòra « belle-fille, bru », Chalendas, Nadal « Noël », maison, ostal « maison ».