E devant R

E devant R

E tonique devant R final effacé est devenu EI

Pour tous les mots se terminant par ER tonique, et pour lesquels R s'est effacé, E est devenu EI, c'est en particulier le schéma des infinitifs en ER : aver [ avɛi ] « avoir », saver [ savɛi ] « savoir », … Il est possible que cette tendance ait été renforcée par le modèle des parlers arpitans qui ont anciennement aveir, saveir, …. là où l'occitan a ER.

E atone devant R est devenu A

Chaque fois que E atone est suivi de R dans la même syllabe, il est prononcé [ a ] : pertús [ paʀ'tjy ] « trou », merluça [ ma’ʀjys(ɔ) ] « morue », .. Cela ne se produit jamais pour la position tonique, on a ainsi des alternances E / A entre position tonique et position atone : verd [ vɛʀ ] « vert », verdir [ vaʀdji ] ; tèrra [ 'tɛʀ(ɔ) ] « terre » / enterrar [ ta'ʀa ] ; pèrdre [ 'pɛʀdʀ(ø) ], perdu(t) [ paʀdjy ] ; esversar « renverser »/ esvèrs « envers» / « à l’envers » ; servir, sèrve « je sers », ...

L’explication donnée cette prononciation est celle-ci : R étant autrefois apical, le dos de la langue était abaissé. La voyelle précédente tendait à s’ouvrir pour anticiper cet abaissement. Dans le cas d’une voyelle atone, l’articulation étant moins solide, la voyelle E s’est ouverte jusqu’à A. Lorsque R apical a disparu, l’articulation de la voyelle est restée A. Dans le cas d’une voyelle tonique, l’articulation est plus solide, c’est à dire moins sujette à modification, la voyelle E ne s’est pas ouverte au delà de [ ɛ ].

De la même façon, O tend à s’ouvrir mais moins fortement.

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Le roman

Alphabet étendu

Quelques notions de phonétique articulatoire

Le système vocalique du roman occidental

L’accentuation romane

Sonorisation des consonnes intervocaliques sourdes

Palatalisation de C et de G devant E et I (première palatalisation)

Effacement des voyelles finales E et O

Effacement des voyelles posstoniques

Evolution de V latin

Affaiblissement de B intervocalique

Affaiblissement de D intervocalique

Affaiblissement de DH intervocalique

Affaiblissement de G intervocalique

Effacement de N instable en fin de mot

Conservation de AU primitif

La diphtongaison de È et de Ò en roman I

La diphtongaison de E et de O en roman II

Le groupe CT est devenu YT

La diphtongaison de È et de Ò en roman III

Formation de U antérieur, fermeture de O ( Ụ )

Introduction des mots savants

Disparition du système de cas

Le système vocalique sigolénois

Séparation de A antérieur et de A postérieur

La palatalisation moderne

E peut être prononcé I

Simplification des triphtongues

La prononciation proclitique

Les mots brefs

Effacement de S

Effacement de L

Effacement des consonnes finales

Consonantification des voyelles

Déplacement d'accent

Le suffixe ÈIR/ÈIRA

Le suffixe AOR devenu ÒUR

Palatalisation de GL


E devant R


L'interdiction

La négation

La restriction

L'action répétée

Les articles

Les pronoms

Les articles et pronoms démonstratifs

Les adjectifs et pronoms possessifs

Les adjectifs numéraux

Le sujet indéfini

Le présent simple

Le présent composé

Le passé simple

L'imparfait

Le futur simple

Le conditionnel

Le subjonctif

L'impératif

Conjugaison de Èsser

Conjugaison de Aver

Conjugaison de Faire


Marraire
Tèrras occitanas de Velai e Vivarés
Çais sètz benvengut.
Diluns 20 de novembre de 2017
una ora manca vint-a-nòu
A Prepaus | Mapa | Letra Marraire |
Crotz